AIRidium®

AIRidium® est un système de mesure pour le contrôle du semis des semences les plus diverses dans des semoirs pneumatiques, avec une précision à la graine près.

Intégrant la technique brevetée de la piézoélectricité, il se distingue par sa haute précision de mesure et sa robustesse. Ce système se compose de capteurs et d’une unité de commande maître (ECU) chargée de l’analyse. En plus de compter avec précision les semences de grand calibre telles que les pois ou le maïs, il peut également détecter les semences très fines, telles que le colza, même dans les conditions les plus difficiles (secousses et poussière). En revanche, les capteurs optiques se salissant très vite, ils doivent être régulièrement nettoyés.

La détection des blocages se fait aussi plus rapidement et de manière plus fiable grâce à la haute précision du comptage. Avec AIRidium®, le facteur de calibration peut être déterminé plusieurs fois par seconde. Même en cas de changement des conditions ambiantes, le nombre correct de graines peut être épandu pour obtenir une population de plantes homogène.

Capteur PLANTirium®

Le PLANTirium® est le premier capteur optique qui assure une détection au moyen de la technologie d’imagerie numérique. Cette technologie permet de détecter les petites graines telles que le colza ainsi que les semences de grand calibre comme le maïs ou le tournesol même dans les conditions les plus difficiles. Grâce à la reconnaissance de forme, tout corps étranger dans le tube de descente se distingue de manière fiable de la semence.

Le capteur reconnaît aussi les graines se chevauchant en tant que doublons. Les dépôts se formant sur le capteur (par ex. poussière ou désinfectant) sont compensés de manière fiable par un recalage du capteur.

Il dispose d’une interface pour le paramétrage et la mise à jour du logiciel et est capable d’envoyer des messages sur son état (par ex. nettoyage nécessaire) à l’unité de commande maître.

Capteur optique

Le capteur est composé d’une partie émettrice et d’une partie réceptrice.

L’émetteur génère un rayon lumineux dans le domaine spectral du proche infrarouge. Le récepteur, qui présente sa plus grande sensibilité dans ce domaine spectral, est situé à une certaine distance de l’émetteur. Si ce rayon lumineux est interrompu par un grain de la semence, un signal de sortie du capteur est alors émis.